Paques-Signification

Fête Religieuse -

Fête de Pâques : Signification et Symboles

de lecture

Si vous vous êtes déjà posé des questions sur la signification de la fête de Pâques et sur les symboles qu’il y a tout autour, cet article a toutes les chances de vous intéresser. 

Pour les croyants chrétiens, Pâques est avant tout l’occasion de commémorer la résurrection du Christ. Il s’agit d’un événement particulièrement marquant, car la foi chrétienne repose en grande partie sur la manière dont Jésus-Christ a vaincu la mort. Cette fête est célébrée chaque année, et elle a toujours lieu un dimanche.

La fête de Pâques est toujours accompagnée de plusieurs symboles, comme les œufs colorés ou le chocolat. Mais que signifient réellement cette fête et les symboles qui s’en accompagnent ?

Dans cet article, vous allez découvrir :

  • La signification de la fête de Pâques,
  • Les symboles autour de la fête de Pâque.

Sans plus attendre, passons au vif du sujet.

La signification de la fête de Pâques

La fête de Pâques : de quoi s’agit-il réellement ?

Pâques est célébré chaque année, mais à une date qui ne cesse de changer. En effet, les célébrations ont toujours lieu le dimanche qui suit la pleine lune du printemps. Or, cette période fait l’objet d’un léger décalage chaque année. L’équinoxe du printemps est fixé pour le 21 mars. C’est pourquoi, la fête  Pâques se situe à une date comprise entre le 22 mars et 25 avril. Pour ne pas se tromper de date, il faut donc rester attentif chaque année.  Contrairement à la fête de Noël, qui se déroule tous les 25 décembre, Pâques est une fête un peu plus complexe.

carême-fête-de-pâques

Les fêtes de Pâques sont précédées d’une période de quarante jours que l’on appelle « Carême ». La carême débute le lendemain du Mardi gras (le mercredi des Cendres), et se termine le dimanche pascal. Il s’agit d’un long moment pour se remémorer les quarante jours que Jésus a passés dans le désert de Judée. Durant la carême, les croyants peuvent se mettre à jeûner. Dans certaines religions, le jeûne fait même partie intégrante du rituel de la célébration. Chez les catholiques, on préféra mettre l’accent sur l’aspect de privation. Plutôt que de se priver entièrement de nourriture, les croyants peuvent, par exemple, se priver de viande durant cette période. Le plus important est qu’ils puissent ressentir les moments pénibles que Jésus a dû affronter dans le désert. S’il le souhaite, le croyant peut aussi se priver des choses agréables dont il a le privilège de jouir chaque jour.

Mais la carême ne se limite au jeûne et à la privation. Il s’agit également d’une période de partage et de prière. Ainsi, les privations faites par les croyants devraient permettre à d’autres personnes de vivre des moments agréables. Dans certaines communautés par exemple, tous les membres doivent donner l’aumône aux pauvres durant cette période.

La semaine qui précède le dimanche pascal est appelée « semaine sainte ». Elle commence le dimanche des Rameaux, soit sept jours avant le dimanche de Pâques. Le jeudi est sans doute le jour le plus mémorable de la semaine Sainte. En effet, Jésus aurait pris son dernier repas un jeudi. C’était donc la dernière fois où il était avec tous ses apôtres. Si on se réfère à la Bible, le jeudi Saint fait référence à « Cène ». Quant au Vendredi Saint, il fait référence à la « Passion du Christ », sans doute l’un des récits les plus funestes. En effet, Jésus aurait été crucifié ce jour.

Pâques correspond au moment où Jésus aurait été ressuscité.  Dans les Saintes Écritures, il est dit qu’il serait revenu à la vie trois jours après. C’est pourquoi Pâques a toujours lieu un dimanche. D’ailleurs, c’est aussi pour cette raison que les messes des grandes églises chrétiennes se déroulent toujours les dimanches.

La Pâque Pessah ou la Pâque juive

symbole-paques

La Pâque juive est très différente de la Pâque chrétienne, même si ces deux événements sont plus ou moins liés. Si l’on se réfère aux origines étymologiques du mot « Pâque », il sous-entend une idée de passage. En hébreu, le terme « Pâque » peut être littéralement traduit par « Pessah ».  Il s’agit d’une fête juive en l’honneur de la libération du peuple juif dans l’ancienne Égypte. À cette époque, les Juifs étaient les esclaves des Égyptiens. Moïse, qui était alors sous la direction de Dieu, leur fit traverser la mer Rouge pour échapper aux soldats qui leur courraient après. Cette histoire est étayée en détail dans la Bible. En faisant quelques recherches, vous ne devriez avoir aucun mal à la trouver.

La Pâque juive est donc une célébration en l’honneur de cet événement. Elle n’a rien à avoir avec la Pâque chrétienne, qui célèbre la résurrection de Jésus-Christ. Par ailleurs, il est de plus en plus courant de mettre un « s » à la fin du mot « Pâque » lorsqu’on souhaite parler de la fête chrétienne. Même si cette règle n’est pas encore très connue, cela ne devrait pas tarder.

Que signifie Pâques pour les chrétiens ?

Pour les croyants chrétiens, Jésus est non seulement le fils de Dieu, mais c’est aussi le seul et l’unique chemin qui mène à la vie éternelle. Il l’a prouvé à ses fidèles en revenant d’entre les morts. La foi chrétienne est en grande partie basée sur cette résurrection du Christ. En effet, Jésus a ainsi montré que la mort pouvait être vaincue.

Pâques est donc l’occasion de célébrer cette bonne nouvelle. Le fait qu’elle soit précédée de la carême et de la semaine Sainte la rend d’autant plus phénoménale. Pour les chrétiens, Pâques est même une fête encore plus importante que Noël. Car si Noël s’en tient à la naissance du Christ, Pâques fait référence au moment où il est revenu à la vie. Certes, la naissance du Christ n’est pas une chose à minimiser, mais sa résurrection est bien plus exceptionnelle.

Durant la fête de Pâques, les églises sont décorées avec des couleurs très vives. En général, on utilise du blanc et du doré, car ils évoquent la lumière. En plus d’être rassurante, la lumière fait référence à ce qui est bien. Il s’agit d’un moyen pour vaincre la peur.

Les symboles autour de la fête de Pâque

La cloche et les œufs de Pâques

oeuf-de-paques

La cloche et les œufs sont des symboles forts de la fête de Pâques. Lorsque les festivités approchent, ces formes commencent alors à envahir notre quotidien. En effet, on se met à les apercevoir partout : à la télévision, dans les grandes surfaces, dans les lieux publics, etc.

Dans l’imaginaire collectif, c’est la cloche qui est censée nous amener les œufs de Pâques. En effet, dans les représentations publicitaires, les œufs se trouvent toujours à l’intérieur d’une cloche. Dans certaines régions, la tradition veut que l’on consomme de l’agneau lors des festivités de Pâques. C’est pourquoi on peut parfois apercevoir un agneau avec les œufs.

Actuellement, le fait d’apercevoir des cloches et des œufs à l’approche des fêtes de Pâques est chose courante. Mais on se pose rarement des questions sur l’origine de ces traditions ? De plus, on peut aussi se demander quel est le lien de ses symboles avec la résurrection de Jésus-Christ.

Dans l’Antiquité, la coutume voulait que les personnes s’offrissent mutuellement des œufs à l’arrivée du printemps. Les hivers étaient assez rudes à cette époque, et l’on était toujours très impatient de revoir le printemps. C’est pourquoi il fallait célébrer son retour chaque année. Les œufs devaient d’abord être peints avant d’être offerts à quelqu’un. C’est sans doute de là que vient la tradition des œufs de Pâques. Cette histoire ne semble présenter aucun lien avec la résurrection du Christ. Cependant, n’oubliez pas que Jésus est passé par une série d’événements pénibles avant d’avoir vaincu la mort. L’hiver et le printemps seraient ainsi une sorte de métaphore à cette suite d’événements.

Mais la tradition des œufs et des cloches pourrait aussi venir du Moyen-âge. À cette époque, l’Église avait interdit la consommation d’œufs durant les quarante jours qui précédaient Pâques, conformément à l’esprit du carême. Les œufs devaient être conservés jusqu’à l’arrivée du dimanche pascal. Le jour venu, on pouvait s’en donner à cœur joie, et on pouvait manger autant d’œufs que l’on voulait.

Le chocolat

symbole-fête-de-paques

Le chocolat est aussi un symbole des fêtes de Pâques. À l’approche des festivités, les fabricants de chocolat se mettent généralement à accroitre leur production, et les rayons dans les supermarchés commencent à en être envahis. On peut en trouver de toutes les tailles et de toutes les formes.

Traditionnellement, les chocolats de Pâques prennent la forme de cloche avec des œufs à l’intérieur. Mais aujourd’hui, on peut trouver toutes les formes possibles et imaginables. Les chocolats en forme de lapin, par exemple, sont devenus très appréciés depuis ces dernières décennies. Actuellement, le lapin de Pâques est même devenu un personnage indissociable de cette fête. Si vous vous posez des questions sur les origines de cette tradition, sachez qu’elle vient d’Allemagne. Dans ce pays, le lapin symbolise le printemps, qui est aussi le symbole du renouveau et de la fertilité. Mais d’une manière générale, les symboles de la fête de Pâques tournent autour de ces concepts.

Découvrez d'autres articles sur la fête de Pâques

Maintenant, vous savez ce que signifie réellement la fête de Pâques. Vous savez  pourquoi elle est célébrée tous les ans à des dates différentes. En ce qui concerne les symboles autour de ces festivités, vous connaissez désormais leurs origines. Même si elles proviennent de pays et de cultures différentes, les symboles de Pâques adoptent tous plus ou moins la même signification.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les célébrations chrétiennes, comme la fête de Pâques, nous vous invitons à venir consulter nos autres articles. A cet effet, nous vous recommandons notre dernier article qui parle de la signification de l'assomption.

D’autre part, sachez que nous disposons également d’une boutique en ligne si vous souhaitez acheter des cadeaux ou des articles pour la célébration de Pâques. Pour y accéder, cliquez sur l'image ci-dessous.

paques-signification-et-symbole


1 commentaire

  • Julius_K

    Il m’est arrive un truc vraiment étrange il y a quelques jours …c’etait dans la nuit du dimanche de Paques, j’ai entendu dans la nuit un chant etrange comme ceux des chamanes indiens d’Amérique du Nord et puis j’ai eu comme une déflagration d’énergie dans le corps ….cela a duré qq secondes pas plus !!! et puis 3 jours apres j’ai ressenti des symptomes étranges dans tous le corps = comme des douleurs diffuses comme lorsqu’on a de la fievre sauf que j’avais aucune fievre ni aucune grippe …ca s’est intensifié dans la nuit pendant plusieurs heures et c’etait meme assez douloureux par moment (me femme se demandait ce que j’avais) j’ai eu comme des décharges, des picotements qui migraient dans le corps et différents types de phénomenes chelous (dirais-je!) et puis je me suis endormi et le lendemain un vieux probleme de santé (prblm osteo musculaire & electrosensibilité) avaient disparu !!!! je voulais en faire état afin de laisser un témoignage de ce phénomene surnaturel qui a mon avis est reliée avec une intervention étherique ou céleste

Laissez un commentaire

N'hésitez pas à partager notre article à vos proches et nous laisser un commentaire, votre avis nous intéresse ! 😇

Partagez Votre e-mail et Recevez Gratuitement Notre Livre Chrétien ! 🙏📖