les 12 apôtres

12 Apôtres -

12 Apôtres : Présentation des Douze Apôtres

de lecture - mots

Sur cet article, nous allons vos présenter les 12 apôtres de Jésus et vous partager quelques passages énonçant : leur rencontre avec Jésus, les exploits qu'ils accomplirent pour la propagation de l'Évangile et le jour de leur décès.

C'est à cette époque qu'il est parti dans la montagne pour prier, et il a passé toute la nuit à prier Dieu. Le jour venu, il appela ses disciples à lui et en choisit douze, qu'il nomma "apôtres" (Luc 6:12-13).

les-douze-apotres

1) Qui sont les 12 Apôtres ?

Qui étaient les douze disciples (apôtres) de Jésus et que devrions-nous savoir à leur sujet ? Les disciples de Jésus étaient parmi les personnages les plus connus et les plus influents de l'histoire chrétienne. Jésus a appelé les apôtres à le suivre et à l'aide dans la mission qui lui était confié par Dieu. Jésus a vu le potentiel qu'ils avaient en eux et leur a dit qu'il ferait d'eux des pêcheurs d'hommes. Nous avons vu dans l'histoire comment ils ont été les fondateurs des églises modernes grâce au partage de la bonne nouvelle. Indépendamment de leur dur labeur, ils ont dû faire face à diverses persécutions dans la diffusion de la Parole sacrée.

C'était des Juifs qui ont consacrés leur vie pour être les disciples du seigneur Jésus. Jésus a passé trois ans à former ces hommes afin qu'ils répandent la bonne nouvelle au monde entier. Le plan de Jésus était de faire en sorte que les disciples prennent la relève et poursuivent l'œuvre qu'il avait commencée. 

Dans Luc 6:13, il est dit que Jésus a choisi 12 disciples qu'il a nommés "apôtres". Et dans Marc 6:30, les douze sont appelés apôtres lorsqu'il est question de leur retour de la mission de prédication et de guérison pour laquelle Jésus les avait envoyés.

les-apotres

Lorsqu'un vide avait été laissé par la défection et la mort du traître Judas Iscariote, des mesures immédiates ont été prises pour le combler par l'élection de Matthias (Actes 1).

Les Douze avaient le privilège d'assister en permanence à leur maître et d'être les bénéficiaires de son enseignement et de sa formation spéciale. Au moins une fois, ils furent envoyés en mission spéciale, deux par deux, pour annoncer l'imminence du royaume messianique (Marc 6 : comparer Matthieu 10 ; Luc 9). Trois d'entre eux, Pierre, Jacques et Jean, formaient un cercle restreint qui était le seul à pouvoir assister à des événements tels que l'éducation de la fille de Jaïre (Marc 5:37 ; Luc 8:51), la Transfiguration (Marc 9 ; Matthieu 17 ; Luc 9) et l'agonie de Jésus au jardin de Gethsémani (Marc 14:33 ; Matthieu 26:37).

Il existe une condition posée dans les Actes des Apôtres selon laquelle un apôtre nouvellement nommé doit être capable de donner un témoignage oculaire de la résurrection du Seigneur. Selon quelques-un des premiers écrivains chrétiens, certains ont été appelés "apôtres" après la période couverte par le Nouveau Testament. Le mot apôtre a également été utilisé pour désigner un haut fonctionnaire administratif ou ecclésiastique.

2) Les 12 Disciples : la légende des Douze

Certains des apôtres jouent des rôles clés dans des histoires bibliques bien connues. D'autres ne sont mentionnés que dans les listes d'apôtres, ou bien, ils n'ont qu'une seule ligne de dialogue dans les évangiles. Quelques-uns des apôtres étaient connus sous plusieurs noms, ce qui peut compliquer la compréhension de ces listes et d'autres. Dans certains cas, des disciples portant des noms communs ont été identifiés par erreur avec d'autres personnages bibliques portant le même nom. (Par exemple, l'apôtre Philippe n'est pas Philippe l'évangéliste, qui apparaît dans Actes 6:5, Actes 8:5-6 et Actes 21:8). Une grande partie de ce que nous savons sur les apôtres provient de la tradition de l'église.

Malheureusement, la tradition a souvent intégré les légendes aux faits. Il est souvent difficile de discerner les détails sur les lieux où les disciples sont allés, ce qu'ils ont fait et comment ils sont morts sans supposer que les légendes qui les entourent sont enracinées dans la vérité. Aujourd'hui, de nombreux chrétiens acceptent simplement la tradition (et donc les légendes) au pied de la lettre. Mais si nous nous soucions de la vérité et prétendons la représenter, nous avons le devoir d'examiner ces informations de manière plus critique, et nous devons être prêts à accepter lorsque nous ne savons tout simplement pas quelque chose. C'est du moins la position que beaucoup de chrétiens défendent.

apôtres-de-jésus

3) Présentation de chaque Apôtre

Chacun des apôtres était l'un des principaux leaders du mouvement qui est devenu le christianisme et a contribué à répandre l'Évangile dans le monde entier. L'apôtre Matthias est techniquement aussi l'un des Douze, mais il n'est généralement pas inclus dans les listes pour plusieurs raisons : Il a été nommé après la mort de Judas Iscariote et il n'a pas été appelé dans le groupe par Jésus. Quatre passages de la Bible énumèrent les noms des 12 apôtres (techniquement, le dernier n'en énumère que 11, car Judas Iscariot était mort).

Chacun des apôtres était l'un des principaux leaders du mouvement qui est devenu le christianisme et a contribué à répandre l'Évangile dans le monde entier. Voici les noms des 12 principaux disciples de Jésus :

  • Saint André
  • Saint Barthélemy (Nathanaël)
  • Saint Jacques (le majeur)
  • Saint Jacques (le mineur)
  • Saint Judas Iscariote (substitué par Matthias après son décès)
  • Saint Jean
  • Saint Jude Thaddée (Thaddeus)
  • Saint Matthieu
  • Saint Pierre
  • Saint Philippe
  • Saint Simon le Zélote
  • Saint Thomas
  • Saint Matthias

"Apôtre" André

André était le frère de Pierre et un fils de Jonas. Ils vivaient à Bethsaïde et à Capharnaüm. Ils étaient pêcheurs avant que Jésus ne l'appelle à être l'un des disciples. André faisait partie du cercle restreint au temps de Jésus et attirait les gens vers le Christ. André est mort en Grèce dans une ville de Patra, martyrisé alors qu'il était arrêté et condamné par le gouverneur Aepeas à mourir sur une croix en forme de X.

apôtre-andré

"Apôtre" Barthélemy : Nathanaël

Barthélemy (appelé également Nathanaël), était le fils de Talmai vivant à Cana en Galilée. Il était issu d'une famille royale puisque son père était le roi de Geshur, et dont la fille était la femme de David. Jésus l'a appelé autant que vrai Israélite dans lequel il n'y a rien de faux. Barthélemy était un grand chercheur de l'Écriture et est mort en martyr après avoir été écorché vif à l'aide de couteaux.

barthélémy-apôtre

"Apôtre" Jacques (le majeur)

Jacques était le fils de Zébédée et de Salomé. L'apôtre Jean est son frère. C'était un pêcheur qui vivait à Bethsaïde, Capharnaüm et Jérusalem. Jacques le majeur était un homme qui montrait les fruits du Saint-Esprit avec une foi extraordinaire. Il prêcha à Jérusalem et en Judée. Il fut décapité par Hérode et devint le premier martyr parmi les douze.

apôtre-jacques

"Apôtre" Jacques (le mineur)

Jacques appelé aussi Jacques le Mineur était le fils d'Alphée et de Marie. Il était le frère d'un autre disciple de Jésus (apôtre) : Jude. Il a vécu en Galilée et était l'un des disciples les moins connus. Mais c'était un homme au caractère fort et exemplaire. Il est également mort en martyr, son corps ayant été scié en morceaux et la scie étant devenue son symbole apostolique.

apôtre-jacques

"Apôtre" Judas Iscariote

Judas Iscariote était le fils de Simon qui vivait à Kerioth de Juda. Il est connu comme le traître, car il a trahi Jésus en donnant un baiser aux mains de l'ennemi pour trente pièces d'argent. Jésus savait que Judas allait le trahir avant même qu'il ne le fasse. C'était un homme cupide qui cherchait à être reconnu par le gouverneur. Saint Judas Iscariote est mort pendu.

apôtre-judas

"Apôtre" Jean

Jean était le fils de Zébédée et de Salomé et un frère de l'apôtre Jacques. C'était un pêcheur qui vivait à Bethsaïde, Capharnaüm et Jérusalem. Il est connu comme le disciple bien-aimé et était un membre du cercle intérieur et proche de Pierre. Jean était un homme avec beaucoup d’ambitions, mais avec un cœur peu tolérant. Il a écrit les livres de Jean, 1er Jean, 2e Jean, 3e Jean et l'Apocalypse. Sa vie a été mise à rude épreuve, mais Dieu l'a épargné et il est mort d'une mort naturelle.

apotre-jean

"Apôtre" Jude

Jude était également connu sous le nom de Thaddée ou lebbeus, et était un frère de Jacques, fils d'Alphée. Il a vécu en Galilée. On sait peu de choses à son sujet. Il a prêché l'évangile dans de nombreux endroits (y compris sur l'Euphrate), a guéri beaucoup de gens et beaucoup d'autres ont cru au nom du maître grâce à lui. Jude continua à prêcher l'Évangile et fut tué par des flèches à Ararat.

apotre-jude

"Apôtre" Matthieu

Matthieu était également connu sous le nom de Levi et était le fils d'Alphée qui vivait à Capharnaüm. Il était percepteur d'impôts. Dans la culture juive, les Juifs étaient détestés parce qu'ils étaient très injustes. Mais Jésus a tout de même vu le potentiel en Matthieu et l'a choisi. Il a donné sa vie pour la foi du maître. Il a écrit l'Évangile de Matthieu et a également été le premier homme à écrire l'enseignement de Jésus en langue hébraïque. 

apotre-matthieu

"Apôtre" Pierre

Simon Pierre était le fils de Jonas, qui était pêcheur. Il vivait à Bethsaïde et à Capharnaüm. Il était membre du cercle intérieur de Jésus et a accompli son travail de missionnaire et d'évangélisation jusqu'à Babylone. Pierre est l'auteur de deux livres dans la Bible, à savoir 1er Pierre et 2e Pierre. Il a été martyrisé sur une croix, et il a demandé à être crucifié la tête en bas, car il disait de n'être pas digne de mourir comme son maître.

apotre-pierre

"Apôtre" Philippe

Philippe était de Bethesda tout comme Pierre et André. Il est l'un des premiers homme à qui Jésus a dit de le suivre. Il avait un cœur chaleureux et un esprit pessimiste. Il désirait beaucoup faire pour les autres, mais souvent, il ne voyait pas comment il pouvait le faire. Il est mort pendu et il a lui-même demandé que son corps soit enveloppé de papyrus. Au contraire de Jésus qui fut enveloppé de lin.

apotre-philippe

"Apôtre" Simon le Zélote

On sait peu de choses sur la vie de Simon le Zélote en dehors de ce qui est consigné dans la Bible. C'était un Cananéen qui vivait en Galilée. C'était un zélote et les zélotes étaient des nationalistes juifs fanatiques qui avaient un mépris héroïque pour les souffrances qu'ils enduraient et la lutte pour ce qu'ils considéraient comme la pureté de leur foi. Mais à la fin, Simon est devenu un homme de foi et est mort en martyr, voyant que Dieu n'aurait pas de service forcé.

apotre-simon-pierre

"Apôtre" Thomas

Thomas, qui vivait en Galilée, était un homme pessimiste et désorienté, mais connu pour son courage. Il ne pouvait pas croire en quelque chose sans l'avoir vu. Mais lors de la résurrection de Jésus et la visite du Christ aux apôtres, ses doutes se sont tournés vers la foi. Après tout cela, Thomas a été chargé de construire un palais pour le roi des Indes et a été tué à la lance en tant que martyr pour son Seigneur.

apotre-thomas

"Apôtre" Matthias

Après que Judas Iscariot soit mort, Jésus a prit avec lui Matthias afin de remplacer Judas. Nulle part dans la Bible on ne trouve de traces que Matthias était avec Jésus tout au long de son ministère. Un autre était envisagé, Joseph ou Barabbas, mais le sort en a décidé autrement et Matthias a été choisi. Il est dit que saint Matthias aurait partager l'évangile sur les rives de la Caspienne. Il a vécu jusqu'en 80 après J.C.

apôtre-matthias

4) Les 12 Apôtres : quelques écrits sur l'histoire des Apôtres

Pierre et André ont été les premiers disciples de Jean-Baptiste. C'est André qui a présenté pour la première fois son frère aîné Pierre à Jésus lorsqu'ils étaient dans le désert avec Jean. (Jean 1:40-42) On pense qu'ils sont devenus des disciples spirituels de Jésus à cette époque. Une fois que Pierre a été présenté à Jésus, ils ont quitté Jean et sont devenus des disciples du Christ. 🙇‍♂️🙇‍♂️

apotre-de-jesus

Dans le Nouveau Testament, Pierre est surtout connu pour :

  • Marcher sur l'eau (Matthieu 14:28-33)
  • Renoncer à Jésus pour éviter la persécution (Luc 22:54-62)
  • S'adresser à la foule à la Pentecôte (Actes 2:14-41)
  • Envisager une église qui comprendrait à la fois des juifs et des païens (Actes 10:9-48).

En tant que l'un des trois disciples les plus proches de Jésus, Pierre a été témoin de miracles et des moments dont les autres apôtres n'ont pas eu connaissance. Notamment : La fois où Jésus a ressuscité une jeune fille d'entre les morts (Marc 5:35-43), la Transfiguration (Matthieu 17:1-13), le moment de faiblesse de Jésus au jardin de Gethsémani (Matthieu 26:36-46)

Pierre a-t-il écrit des livres de la Bible ? Pierre n'a écrit aucun des quatre évangiles lui-même, mais il joue un rôle majeur dans chacun d'eux. La tradition veut que l’Évangile de Marc enregistre le récit de Pierre sur le ministère de Jésus à travers son compagnon, Marc l’Évangéliste qui est largement considéré comme la même personne que Jean Marc. Deux livres de la Bible prétendent avoir été écrits par Pierre (1 Pierre et 2 Pierre). Mais les spécialistes se demandent s'il les a écrits lui-même ou s'il les a dictés à un secrétaire. De nombreux textes apocryphes prétendent avoir été écrits sur (ou même par) Pierre. Mais l'église les a rejetés comme étant inauthentiques, bien que certains d'entre eux aient enregistré des informations importantes.

Comment Pierre est-il mort ? Selon la tradition, Pierre a été crucifié par l'empereur Néron vers 64 après J.-C., à l'époque du grand incendie de Rome, que Néron a imputé aux chrétiens. Les Actes de Pierre affirment qu'il a demandé à être crucifié à l'envers parce qu'il ne croyait pas être digne de mourir de la même façon que Jésus.

saint-pierre

André, un des premiers disciples de Jean-Baptiste et le fils de Zébédée, étaient présents lorsque Jean-Baptiste a dit : Voici l'Agneau de Dieu ! (Jean 1:35) André a été l'un des premiers disciples à suivre Jésus et son enthousiasme était évident lorsque son désir de présenter son frère aîné à Jésus a révélé ce qui était déjà dans son cœur : un amour profond pour Dieu. Il n'était pas une personne dominante à côté de son frère franc. C'était un prédicateur passionné qui partageait l'évangile avec audace et qui a contribué de manière significative à l'église primitive. André est mort en martyr. Il a fait face à la crucifixion avec audace et courage.

saint-andré

Jacques, fils de Zébédée, était un autre des trois principaux disciples de Jésus, avec son frère Jean et Pierre. Comme beaucoup de ses disciples, Jacques était pêcheur avant que Jésus ne l'appelle. Jacques est l'un des trois personnages importants du Nouveau Testament appelés Jacques. Ceci, plus le fait que la Bible nous parle peu des deux Jacques (Jacques le Mineur). Cela a conduit à beaucoup de confusion sur leur identité au cours des siècles. Ce Jacques est souvent appelé Jacques le Majeur pour le distinguer de Jacques fils d'Alphée, Jacques le Mineur. Le terme "Majeur" peut ici faire référence à la taille, l'âge ou l'importance.

Dans la Bible, Jacques, fils de Zébédée, est surtout connu pour :

  • Il a demandé à Jésus si lui et Jean devaient faire descendre du feu du ciel pour détruire un village qui ne leur avait pas offert l'hospitalité (Luc 9:54).
  • Demander à Jésus si lui et Jean peuvent s'asseoir de chaque côté du trône de Jésus au ciel.
  • Promettre involontairement de suivre Jésus jusqu'au martyre (Marc 10:35-40).
  • Être martyrisé par Hérode en Actes 12:2.

Comment Jacques le Majeur est-il mort ? Jacques est le seul disciple dont le martyre est enregistré dans la Bible (Actes 12:2). Hérode l'a fait tuer par l'épée, et il a probablement été décapité. La tradition veut que Jacques le Majeur ait été missionnaire en Espagne et que son corps y ait été enterré. Mais comme sa mort a eu lieu à Jérusalem très tôt dans l'histoire de l'église, cette tradition est confrontée à de nombreux défis.

Jacques et Jean étaient tous deux connus pour être des hommes d'une passion et d'une ferveur intenses. C'est pour cette raison que Jésus les a surnommés les Fils du Tonnerre (Marc 3:17). 

disciples-de-jesus

Jean fils de Zébédée (à ne pas confondre avec Jean-Baptiste) était le troisième disciple considéré comme faisant partie du "cercle intérieur" de Jésus avec son frère Jacques et Pierre. Comme Jacques, Pierre et plusieurs autres disciples, Jean était un homme qui prêchait la bonne parole. 🙋‍♂️

Comme son frère Jacques, Jean a reçu le surnom de "fils du tonnerre" (Marc 3:17). Que ce soit pour leur tempérament explosif, leur discours, leur ambition ou autre, Jacques (le Majeur) et Jean avaient clairement en commun une qualité déterminante. Dans la Bible, Jean est surtout connu pour :

  • Il a demandé à Jésus si lui et Jacques devaient faire descendre du feu du ciel pour détruire un village qui ne leur avait pas offert l'hospitalité (Luc 9:54).
  • Il a aussi demandé à Jésus si lui et Jacques peuvent s'asseoir de chaque côté du trône de Jésus au ciel, et promettre involontairement de suivre Jésus jusqu'au martyre (Marc 10:35-40).
  • De prendre soin de la mère de Jésus, Marie (Jean 19:26-27)
  • Battre Pierre dans une course vers le tombeau vide de Jésus (Jean 20:2-9)
  • Être un "pilier" de l'église (Galates 2:9)

Jean est connu comme le "disciple que Jésus aimait". Il a écrit une grande partie du Nouveau Testament : le livre de Jean, 1, 2, et 3 Jean, et le livre de l'Apocalypse. Il a écrit plus sur l'amour que tout autre auteur du Nouveau Testament. Sa proximité avec Jésus lui a beaucoup appris sur l'amour. Il a été exilé sur l'île de Patmos sous Domitien. Mais après la mort de Jésus, Jean a été autorisé à retourner à Ephèse où il a gouverné des églises en Asie jusqu'à sa mort vers 100 ans.

st-jean

L'apôtre Philippe n'est mentionné que huit fois dans le Nouveau Testament, dont quatre fois dans la liste des apôtres. Cependant, il y a trois autres personnes nommées Philippe dans le Nouveau Testament. Deux sont des fils du roi Hérode, et l'autre est Philippe l'évangéliste, qui a souvent été pris pour l'apôtre Philippe.

Même s'il y a deux croyants importants nommés Philippe dans le Nouveau Testament, il est un peu surprenant que l'église primitive les ait confondus. L'un des rares détails que la Bible nous donne sur l'apôtre Philippe est que, comme Pierre et André, il vient de Bethsaïde, une ville située près de la mer de Galilée (Jean 1:44). Le moment le plus marquant de l'histoire de Philippe dans les évangiles est son rôle dans la venue de Nathanaël à Jésus.

Nathanaël n'est mentionné que dans l'évangile de Jean, mais beaucoup pensent que c'est un autre nom pour Barthélémy, car : Jean semble le considérer comme l'un des Douze (Jean 21:2). Barthélémy n'est jamais mentionné dans Jean. Philippe et Barthélémy sont presque toujours cités ensemble, et ils sont étroitement associés dans la tradition de l'église. En tout cas, Nathanaël (Barthélémy) suit Jésus à la suite de l'invitation de Philippe à venir le voir.

Bien que Philippe soit juif, nous ne le connaissons que sous son nom grec. Cœur d'évangéliste, il tenait à dire à Nathanaël que : celui annoncé par Moïse et les prophètes avait été trouvé. (Jean 1:45) Ils étaient de proches compagnons et ont peut-être étudié l'Ancien Testament ensemble. Philippe fut lapidé et crucifié à Hiérapolis, en Phrygie.

saint-Philippe

Barthélémy est-il la même personne que Nathanaël ? Le nom de Barthélémy vient très probablement du nom araméen Bar-Talmai, qui signifie "fils de Talmai". Si c'est le cas et qu'il s'agit d'un nom patronymique (c'est-à-dire un nom qui dérive du père d'une personne), il va de soi que Barthélémy aurait été connu sous un autre nom. Dans ce cas, la plupart des gens diront que cet autre nom est Nathanaël. Puisque Nathanaël apparaît comme un apôtre dans l'Évangile de Jean. Barthélémy n'apparaît pas dans Jean. Mais d'autres affirment que Barthélémy est un nom autonome, et que le texte grec représente normalement les noms patronymiques de manière différente : Le nom "Barthélémy" peut figurer seul dans les listes apostoliques en tant que nom propre. Il ne s'agit pas nécessairement d'un patronyme. Le patronyme est normalement exprimé dans les listes par le génitif grec, et non par la barre araméenne.

Cela ne veut pas dire que Barthélémy n'était pas aussi connu sous le nom de Nathanaël, mais ce n'est pas nécessairement pour cela qu'il aurait été connu sous deux noms. Beaucoup d'universitaires modernes préfèrent adopter une position neutre sur Nathanaël et Barthélémy, suggérant que c'est possible, mais non vérifiable.

Comme la plupart des apôtres, Barthélémy a probablement été martyrisé. Mais il y a plusieurs explications à sa mort. La plus populaire est aussi la plus macabre. Barthélémy aurait été écorché vif puis décapité. La plupart des œuvres d'art qui représentent les apôtres comportent une iconographie liée à leur mort. Ainsi, Barthélémy est souvent représenté avec sa peau, ou dans les portraits moins grotesques, tenant un couteau à écorcher. D'autres récits suggèrent qu'il était battu puis crucifié à l'envers, écorché, décapité et jeté à la mer pour se noyer. Mais personne ne prétend qu'il est mort de vieillesse ou de causes naturelles.

apôtre-saint-Barthélémy

Matthieu, également connu sous le nom de Matthieu-Levi, était un collecteur d'impôts, l'une des professions les plus décriées du judaïsme du premier siècle. En tant que collecteur d'impôts (ou publicain), Matthieu collectait les impôts pour Rome auprès de ses compatriotes juifs de Capharnaüm. Cela suffirait à lui donner le sentiment d'être un traître politique. Mais pour aggraver les choses, les collecteurs d'impôts gagnaient leur argent en disant que les gens devaient donner plus à César qu'ils ne le devaient, puis en écrémant le surplus et personne ne pouvait rien y faire.

En conséquence, les collecteurs d'impôts se sont retrouvés aux côtés de prostituées pour donner l'exemple des pires pécheurs. C'est pourquoi Jésus a demandé à Matthieu de le suivre et d'être l'un de ses disciples. L'inclusion de Matthieu parmi les Douze présente une image puissante de la façon dont Dieu s'associe à toutes sortes de personnes (même celles auxquelles on s'attend le moins) afin d'accomplir ses desseins. Jésus l'a fait entrer dans le cercle restreint de ce qui allait devenir la plus grande religion du monde. Malgré le fait que Matthieu soit l'un des disciples les plus connus, il n'est en fait mentionné que sept fois dans la Bible. Matthieu a apporté l'Évangile en Éthiopie et en Égypte.

Ce que nous savons de Jésus, c'est qu'il a choisi des hommes ordinaires et non raffinés. Ils étaient les plus communs des communs. Ils venaient de régions rurales, étaient agriculteurs et pêcheurs. Le Christ a délibérément passé outre l'élite, l'aristocratie et les hommes influents de la société et a choisi principalement les hommes issus de la lie de la société. C'est ainsi que cela a toujours été dans l'économie de Dieu. Il exalte les humbles et abaisse ceux qui sont fiers. En partant de là, Jésus vit un homme appelé Matthieu, assis dans la cabine du percepteur, et il lui dit : Suis-moi ! Et il se leva et le suivit (Matthieu 9:9).

Selon plusieurs témoignages, Matthieu aurait été décapité, lapidé, brûlé ou poignardé. L'un d'entre eux suggère même qu'il est mort de vieillesse, comme Jean. La plupart des chercheurs pensent cependant qu'il a probablement été martyrisé.

saint-matthieu

Thomas, peut-être mieux connu sous le nom de "Thomas qui doute", a douté de la résurrection de Jésus et a dit aux autres disciples : Si je ne vois pas les marques des clous dans ses mains, si je ne mets pas mon doigt à l'endroit où se trouvaient les clous et si je ne mets pas ma main dans son côté, je ne croirai pas (Jean 20:25). Jésus est alors apparu. Après avoir vu Jésus en chair et en os de ses propres yeux (et peut-être avoir touché les blessures), Thomas a proclamé : Mon Seigneur et mon Dieu ! (Jean 20:28). Jésus a répondu par l'une des déclarations les plus puissantes et prophétiques sur la foi dans toute l'Écriture : Parce que vous m'avez vu, vous avez cru ; heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru (Jean 20:29). 🙏

Le moment de scepticisme de Thomas lui a valu le surnom de "Thomas qui doute", qui s'est transformé en un terme désignant toute personne qui ont besoin de preuves avant de croire en Dieu et en la résurrection. Honnêtement, c'est tout ce que vous devez savoir sur l'apôtre Thomas. Il n'est mentionné que huit fois dans le Nouveau Testament, et quatre de ces fois se sont que des listes des douze apôtres. Et si, tout au long de l'histoire de l'église, les gens ont été heureux de fournir des détails sur sa vie, peu de ces détails sont fiables. (Par exemple, un texte ancien prétendait même qu'il était le frère jumeau de Jésus... pardon ?!). Mais si la Bible nous parle peu de lui, l'approche prudente de Thomas pour croire à la résurrection a jeté les bases d'une foi fondée sur des preuves et de l'enseignement protestant de la sola fide, ou foi seule. Et même s'il a vécu il y a 2 000 ans, Thomas sert aussi aux chrétiens d'aujourd'hui, qui comme Thomas, ne croient seulement ce qu'ils voient.

Pour un apôtre aussi mineur, la tradition de l'Église est remarquablement cohérente en ce qui concerne la mort de Thomas. On peut lire dans le calendrier de l'église primitive : le 3 juillet, Thomas a été transpercé par une lance en Inde. La tradition chrétienne syrienne précise que cela a eu lieu le 3 juillet 72 après J-.C. Et les Actes de Thomas disent qu'il a été martyrisé par des lances à Mylapore, en Inde. Il n'existe aucune autre tradition concernant la mort de Thomas.

thomas-apotre

Jacques le Mineur, fils d'Alphée, n'est mentionné que dans les quatre listes d'apôtres. Tout ce dont on peut être sûr, c'est qu'il avait un nom très commun et qu'il était le fils d'un certain Alphée. Presque tout ce que nous savons sur lui n'est que spéculation, et il y a un certain nombre de détails qui ne peuvent être prouvés d'une manière ou d'une autre.

La principale question concernant Jacques fils d'Alphée, est la suivante : peut-on supposer qu'il est la même personne que l'un ou l'autre des autres Jacques du Nouveau Testament ? Il n'est évidemment pas la même personne que Jacques fils de Zébédée (également connu sous le nom de Jacques le Majeur). Leurs noms figurent dans les mêmes listes et ils ont des pères différents. 

Nous savons, d'après les évangiles, que Jésus avait au moins quatre frères : Jacques, Joseph, Simon et Judas (Matthieu 13:55, Marc 6:3). Et nous savons que Jacques le Mineur a au moins un frère nommé Joseph (Matthieu 27:56, Marc 15:40). S'il s'avérait que Jacques fils d'Alphée était la même personne que Jacques frère de Jésus, cela ferait de lui l'un des plus importants dirigeants de l'église primitive (Galates 2:9). Mais de nombreux savants modernes adoptent une position plus prudente : Il est possible qu'ils soient la même personne, mais il est également possible qu'ils ne le soient pas. Et il est toujours plus sûr de ne pas faire de suppositions.

Une tradition dit que Jacques le Mineur a été crucifié en Égypte, où il prêchait. Une autre dit qu'il a été lapidé à Jérusalem. Cependant, il est probable qu'il ait été martyrisé.

saint jacques le mineur

L'apôtre Jude est également connu sous le nom de Jude de Jacques, Jude fils de Jacques, Judas Thaddée ou encore Thaddée. Comme pour Jacques (le Mineur), on ne peut pas dire grand-chose sur Jude de Jacques.

Dans deux des listes d'apôtres, Jude semble être désigné sous le nom de Thaddée (Matthieu 10:2-4, Marc 3:16-19). Comme ces deux noms apparaissent à peu près au même endroit dans les listes, et que les autres noms sont cohérents, la tradition de l'église (et la plupart des érudits modernes) ont toujours supposé que Thaddée était un surnom pour Jude de Jacques. Comme le nom de Judas avait de si fortes associations négatives dans l'église primitive, il ne serait pas surprenant que Jude ait préféré un autre nom, ou que Matthieu et Marc aient utilisé le surnom pour éviter toute confusion. L'apôtre Jude a-t-il écrit l'Épître de Jude ? La plupart des traditions supposent que l'apôtre Jude a écrit l’Épître de Jude parce qu'elles supposent qu'il est la même personne que Jude, le frère de Jésus. Mais malheureusement, Jude était un nom très commun, et cela repose sur des suppositions. Les chercheurs d'aujourd'hui ont des opinions mitigées sur la paternité de Jude.

saint-jude

Simon le Zélote était probablement un militant politique dans ses jeunes années. Pourquoi Jésus la choisi par le passé ? Car c'était un homme d'une loyauté farouche, d'une passion et avec du courage. Simon avait cru en la vérité et avait embrassé le Christ comme son Seigneur.

Simon est parfois mentionné dans les premiers écrits de l'église. Mais des siècles après la rédaction des évangiles, Jérôme et d'autres ont mal traduit le titre de Simon, croyant que Matthieu et Marc l'appelaient Simon le Cananéen ou Simon le Cananéen. Ils ont supposé qu'il était originaire de Cana, une ville de Galilée, ou même qu'il descendait d'un des groupes de personnes non juives de la région. Cette erreur a conduit à l'idée que Simon était présent aux noces de Cana dans Jean 2, où Jésus a accompli son premier miracle et transformé l'eau en vin, et qu'il était la même personne que Simon, le frère de Jésus (Matthieu 13:55). Certaines traductions de la Bible conservent l'erreur de Jérôme par respect pour la tradition, appelant Simon "le Cananéen" dans Matthieu 10:3 et Marc 3:18. Bien que la Bible ne nous en dise pas plus sur Simon le Zélote, une tradition ultérieure prétend qu'il a prêché en Égypte, puis s'est associé à Judas, le frère de Jésus.

Il existe de nombreux récits de la mort de Simon le Zélote, mais les premières traces sont apparues des siècles après sa mort. Comme beaucoup d'apôtres, il est difficile de conclure exactement à quelle tradition (s'il y en a une) on peut se fier. Au cinquième siècle, Moïse de Chorène a écrit que Simon le Zélote a été martyrisé dans la Royaume d'Iberia. La légende d'or dit qu'il a été martyrisé en Perse en 65 après J.-C. Les chrétiens éthiopiens croient qu'il a été crucifié en Samarie. Un autre récit dit qu'il a été crucifié en 61 après J.-C. en Grande-Bretagne. Au XVIe siècle, Justus Lipsius prétend qu'il a été scié en deux. La tradition orientale prétend qu'il est mort de vieillesse à Édesse.

saint-simon-apotre

Judas Iscariote, fils de Jacques, apparaît comme onzième nom sur la liste des disciples. Judas a vécu dans l'obscurité comme l'un des Douze. Il a posé une question à Jésus dans Jean 14:22 : Seigneur, pourquoi vas-tu te révéler uniquement à nous et non au monde entier ? Judas semblait trop préoccupé par cette question. Le Christ a répondu en disant qu'il se révélerait à quiconque l'aimait. La plupart des premières traditions disent que Judas, quelques années après la Pentecôte, a apporté l'évangile au nord, à Édesse. Là, il a guéri le roi d'Édesse, Abgar. Eusèbe, l'historien, a déclaré que les archives d'Édesse contenaient la visite de Judas et la guérison d'Abgar (les documents ont maintenant été détruits).

Le symbole traditionnel de Judas est une massue et la tradition dit qu'il a été frappé à mort pour sa foi. Un jour Jésus leur dit : Ne vous ai-je pas choisis, moi, les douze, et pourtant l'en d'entre vous est un diable ? Il parlait de Judas, car lui, l'un des douze, allait le trahir (Jean 6:70-71). On ne sait rien sur le passé de Judas. Sa rencontre et son appel par Jésus ne sont pas consignés dans les Écritures. Il n'était pas originaire de Galilée, on ne sait pas grand-chose à ce sujet. Il est évidemment devenu un disciple et est resté avec Jésus pendant trois ans. Il a donné au Christ trois ans de sa vie, mais il ne lui a certainement pas donné son cœur, et Jésus le savait. Judas a trahi Jésus pour trente pièces d'argent (Matthieu 26:15). Judas Iscariote est un avertissement sur le potentiel maléfique de l'insouciance spirituelle, des opportunités gâchées, des convoitises pécheresses et de la dureté du cœur.

saint-judas-iscariote

5) Une petite vidéo de Jésus envoyant les 12 Apôtres à prêcher et à bénir les gens


Commentez l'article :
"12 Apôtres : Présentation des Douze Apôtres"

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.