Jesus-de-Bethleem

Jésus Christ, Naissance de Jésus -

Jésus est né à Bethléem ou Nazareth ?

Croyez-vous être sous informé au sujet de la naissance de Jésus ? Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir où le Christ est vraiment né ? A Bethleem ou Nazareth ? Et qu’en pense les auteurs de la théologie chrétienne ? Qu’en est-il de la vie qu’il a passé sur terre ? y va-t-il une face cachée dans les évangiles ?

Voilà autant de question de questionnements qui captent curieusement l’attention de notre équipe et qui a pu trouver des réponses concrètes aux fins de satisfaire votre curiosité et votre droit à la vérité.

Nous sommes aussi intéressés par ce sujet et nous nous sommes investis dans la recherche d’élément de réponses afin de vous apporter assez d’informations pour votre propre culture. De façon succincte retenez ceci :

Selon l’histoire, une vierge nommée Marie, fiancée à Joseph, descendant du roi David, a reçu à Nazareth de Galilée la visite de l'ange Gabriel, qui lui a annoncé la conception de Jésus. Cependant, la conception virginale de Marie n'est évoquée façon éphémère. Il passera le clair de son temps à s’occuper de ministère en annonçant la bonne nouvelle.

Dans cet article vous allez découvrir :

  • Ce que raconte les récits ;

  • Où Jésus est-il né vraiment ?

  • Pourquoi les gens disent qu’il est né à Bethleem ?

  • Ce que les apôtres disent à propos de la naissance de Jésus

Vous n’allez plus rester désormais dubitatif sur la question de la naissance de Jésus, tout son parcours d’évangélisation jusqu’à sa mort. Vous allez pouvoir discuter aisément sans complexe du sujet avec des preuves à l’appui.

Assez perdu du temps, rentrons dans le vif de sujet !

Bethléem, le lieu de naissance de Jésus : un mythe ou une réalité ?

Aujourd’hui, vous êtes libre de réfuter la question vous attelant à ce que Jésus est né à Bethléem. Quoi de plus normal ! Puisque la religion à travers les disciples et apôtres se sont donnés beaucoup de mal à forger en chaque chrétien une idéologie et une philosophie à légard du sujet, car comme le rapporte beaucoup d’épitre dans la Bible, Jésus serait né est né à Bethléem. Matthieu et Luc ont su dire dans les tous premiers chapitre quand ils écrivent "Jésus est né à Bethléem de Judée, au temps du roi Hérode".

bethleem-et-nazareth

Mais une question mérite d’être posée : si Jésus est né à Bethléem pourquoi le nom de Nazaréen et de Galiléen ? et même pourquoi la ville de Bethléem nest plus réapparue comme lieu de naissance de Jésus outre dans les histoires bibliques sur son enfance ? En un mot, beaucoup de personnes se sont posées la question de savoir si à linverse Jésus n'est pas né à Nazareth. À priori, une petite nuance mérite d’être faite : Bethléem est une ville bien connu dans la Bible juive et dans reconnu dans le Nouveau Testament comme le lieu du roi David et futur sauveur alors que Nazareth est un village beaucoup moins connu puisqu’il était un petit village agricole d’où la disparité qui existe entre Bethléem et Nazareth est évidente.

On est tenté le plus souvent de penser que le flou qui existe autour de la naissance de Jésus est due aux divergence des récits élaborés par différents auteurs de la théologie romaine. Mais pourquoi doit-on associer la ville de Nazareth à naissance de Jésus alors qu’il est né à Bethléem. Après la naissance de Jésus, ses parents ont dû fuir la ville où était roi et ne sont réapparu qu’après sa mort. Un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph pour lui dire de sauver l’enfant de ce fait il tenta de le faire. Mais quand il a su qu'il était roi de Judée à la place de son père Hérode, il a eu peur d'y aller. Lorsqu'il entendit cela en rêve, il se retira dans les régions de Galilée et dès son arrivée, il alla vivre dans une ville appelée Nazareth, afin que s'accomplisse ce qui avait été dit par les prophètes : "Il sera appelé Nazaréen". 

Jésus autour d'une polémique : ce que les apôtres et les chercheurs

  • L’opinion Mathieu et de Luc

À en croire la coutume chrétienne, les récits de Mathieu et Luc ne doivent pas être considérées comme des antithèses mais plutôt complémentaires. On y trouve des créatures et des phénomènes surnaturels et mystérieux ainsi que d'autres éléments comme les anges, les étoiles, la persécution du héros nouveau-né. Il est également incontestable que les évangélistes l’occurrence, Matthieu ont l'intention implicite de démontrer la nature messianique de Jésus par l'accomplissement des prophéties de l'Ancien Testament, mais cela n’impacte pas forcement l’histoire. Bon nombre d’érudits modernes sur la base de la convergence des différents récits de Mathieu et Luc, qui représentent les seules sources historiques liées à la naissance de Jésus affirment le lieu de naissance de Jésus est Bethléem.

naissance-de-jesus

À l’opposé des érudits modernes, les érudits laïcs contemporains et certains chrétiens ôtent les histoires d'enfance de leur valeur historique. Selon ces spécialistes, le fait qu’on déclare que Jésus est né à Bethléem n'est pas un fait historique mais un symbole théologique de la messianité davidique de Jésus. Une hypothèse a été émise selon laquelle Jésus de Nazareth serait né en Galilée, dailleurs une ville Bethléem de Nazareth serait située à onze kilomètres de Nazareth où il serait possible que Jésus soit né comme mentionné dans l’épitre de Josué (Josué 19 :15). D'autres chercheurs, bien que n'indiquant pas de lieu, ont cependant exclu qu'il ait pu naître à Bethléem. Bien que les chercheurs n‘ont pas pu indiquer un lieu très précis de naissance de Jésus, il est quand même exclu quil soit né à Bethléem.

Dans l'épitre de Jean, comme dans celui de Marc, la naissance de Jésus n'est pas décrite ce qui crée l’amalgame au sein du peuple juif que c’est le Christ. La plupart estiment que c’est le Christ mais d’autres en revanche pensent que la naissance du Christ ne correspond aux écritures davidiques selon lesquelles le Messie devrait voir le jour à Galilée cest-à-dire selon l’écriture le Chris viendra de la lignée de David et de Bethléem, le village de David. Pourquoi rejeter le Messie parce que ses origines ne sont pas conformes au principe alors même qu’il est écrit qu’il est né à Bethléem Selon les prêtes de l’église catholique, il faut considérer ce passage comme de l'ironie qui caractérise parfois les récits de Jean : les juifs réfutent le fait que Jésus soit le Messie en montrant comment selon eux, il n'était pas originaire de Bethléem.

  • L’opinion de Marc

coeur-de-jesus-et-marie

L'Évangile de saint Marc parle de Nazareth comme du lieu d'où est venu le Maître. Les grands événements de l'histoire correspondent généralement aux intérêts et aux objectifs de la personne qui écrit ou de l'entité qu'elle sert. Cela s'est produit avec des événements qui sont considérés comme réels, ou des personnages qui ne le sont pas autant que leurs éloges ou leurs biographies. Par exemple, Néron n'était pas aussi féroce qu'il est peint, et il ne jouait pas de la lyre pendant que Rome brûlait. Tous les grands de l'histoire ont été entourés d'un mystère glorieux et de controverse. Jésus-Christ, sans être le seul, est celui qui a suscité et a fait l’objet des études les plus grandes et les plus abondantes, surtout avec le passage du temps et la découverte, dans diverses régions de la mer Morte, des papyrus de l'époque. 

Un certain nombre de travaux et des enquêtes dont on ne sait pas s'ils ont permis de clarifier quelque chose ou d'obscurcir davantage sa vie et ses enseignements. Il s’agit entre autres de son lieu et sa date de naissance. D'autres écrits, dont les évangiles canoniques et synoptiques, c'est-à-dire ceux qui sont admis comme "révélation" par l'Église catholique, obéissent à un objectif précis ou sont ciblés en fonction du public auquel ils s'adressent (par exemple, les lettres ou les épîtres de Saint-Paul). Ainsi, certains auteurs mentionnent Bethléem comme lieu de naissance, et d'autres Nazareth.

L'Évangile de Saint Marc, qui est censé avoir été le premier à écrire, vers les années 60 après J.C., sur la vie et les enseignements de Jésus, parle de Nazareth comme du lieu d'où venait le Maître. Selon la tradition canonique, on pense que Marc est l'évangéliste qui a le plus de succès, car il est le plus proche des faits et le premier à avoir vu à l'endroit où les autres évangélistes n’ont pas vu. Marc considère donc Nazareth comme le berceau ou la ville natale de Jésus. Il semble qu'à première vue, elle s'accorde mieux avec l'histoire et avec la fréquence à laquelle les compatriotes appelaient Jésus, le "Nazaréen".

jesus-de-nazareth

C'est la théorie soutenue par la plupart des universitaires aujourd'hui, y compris le pape émérite Benoît XVI dans son livre "L'Enfance de Jésus", où il s'appuie sur Nazareth comme lieu de naissance, et exclut Bethléem. Le quatrième évangile de Jean suppose également que Jésus est venu de Nazareth.

Marc, le plus fiable, pour avoir écrit 15 à 20 ans après les événements, suppose que Jésus est né à Nazareth. Il le raconte au début de son livre (chapitre 1, 9-11) dès qu'il commence à raconter le début de sa vie publique, lorsqu'il relate son baptême : "Il est venu de Nazareth en Galilée et a été baptisé par Jean dans le fleuve Jourdain. Et il ne mentionne aucune autre ville d'origine en dehors de celle-ci. Et plus tard, lorsque Jésus se rend à Nazareth, il note qu'"il est allé dans son propre pays". Dans la langue grecque, dans laquelle sont écrits les évangiles, "patris" signifie "terre natale", "lieu de naissance". Jésus lui-même le confirme lorsque, face au scandale de ses enseignements à Nazareth, il s'exclame : "Un prophète n'est méprisé que dans son propre pays, parmi ses parents et dans sa propre maison. Ce qui revient à dire : "Personne n'est prophète dans son propre pays", et qui vient de ce site de l'Évangile.

Il est curieux que dans le Nouveau Testament, tout le monde le nomme "Jésus de Nazareth", ou le Nazaréen : le démon à Capharnaüm, la servante du Grand Prêtre, l'ange au tombeau qui annonce la résurrection... et même l'évangéliste lui-même aime l'appeler par ce "surnom", celui qui a été le plus entendu et le plus répandu dans les premières années et auquel il était clairement identifié, pour le meilleur et pour le pire, comme nous le verrons plus tard.

  • L’opinion de Jean

L'Évangile de Jean a été écrit plus de cent ans plus tard, alors qu'il était exilé sur l'île de Patmos, loin du lieu des événements dans le temps et l'espace, et pourtant il fait écho à la mauvaise presse qui persistait encore dans les terres de Galilée, et donc de Nazareth, le lieu de naissance de Jésus. Néanmoins, il n'hésite pas à rapporter que le Maître est venu de là : Jn 7, 40-42 : "Alors beaucoup de gens, ayant entendu cette parole, dirent : Celui-ci est vraiment le prophète. D'autres ont dit : "C'est le Christ. Mais certains ont dit : "Le Christ viendra de Galilée". L'Écriture ne dit-elle pas que le Christ viendra de la postérité de David et du village de Bethléem, d'où David était originaire ?

Les péripéties rencontrées par les apôtres pour annoncer la nouvelle 

Depuis plus de 1900 ans, Bethléem est restée le lieu où Jésus est né. Cependant, les recherches menées au siècle dernier ont montré qu'en raison de la fréquence avec laquelle il est considéré tout au long du Nouveau Testament comme "le Nazaréen" (celui de Nazareth). Bethléem a été écartée et l'idée de Nazareth prévaut à la place. La mention de Bethléem, comme nous l'avons vu, obéit à une invention des deux premiers évangélistes pour revêtir Jésus d'une des caractéristiques d'importance et de solvabilité d'un Messie, annoncé par Michée et dont les Juifs attendaient avec impatience l'accomplissement pour être libérés des peuples envahisseurs, des Babyloniens aux Romains. Sa prophétie est devenue célèbre, et au temps de Jésus, un large secteur du judaïsme s'attendait à ce que le futur Messie naisse dans la ville de Bethléem. Et quand cela n'a pas été le cas, ils ont été déçus. Ils attendent toujours la venue de ce Messie.

douze-aporte

C'est l'une des raisons pour lesquelles les apôtres ont eu tant de mal à annoncer la nouvelle religion. Lorsque les apôtres sont sortis pour proclamer les enseignements reçus, ils ont eu des difficultés dans de nombreux milieux juifs, car les disciples ont dit que Jésus était de Nazareth. Et c'est pourquoi certaines communautés chrétiennes ont décidé de présenter la naissance de Jésus comme ayant eu lieu à Bethléem.

Le jour et la naissance de Jésus

Le 25 décembre est une date conventionnelle, établie par l'Église au début du IVe siècle pour coïncider avec les fêtes païennes de Mithra ou du Soleil invaincu Selon Matthieu et Luc, Jésus est né à l'époque du roi Hérode, peu avant sa mort en 4 avant J.-C. C'est-à-dire que Jésus est né avant l'ère chrétienne, dont le mauvais début a été établi environ six ans plus tard. Il y a donc une différence dans notre calendrier en ce qui concerne le nombre d'années.

Le jour de sa naissance n'est pas vraiment connu, et il n'est jamais mentionné dans les évangiles. On sait que l'Église a adapté les anciennes fêtes païennes de la culture rurale aux cycles temporels, et a accueilli les célébrations des dieux romains, leur donnant une motivation sacrée. Elle attribue ainsi au solstice d'hiver (20-25 décembre) la naissance de Jésus, le Fils de Dieu, qui a apporté "la lumière" dans le monde. Cette date, proche des célébrations ancestrales de l'hiver, tombait vers les derniers jours de l'année déjà au temps des Perses en l'honneur du dieu Mithras. Les Romains célébraient des fêtes consacrées au soleil, ou celles des Saturnales en l'honneur de Sarturno, dieu de la fertilité et du vin, dont le jour désigné était le 25 décembre pour célébrer la naissance du soleil invaincu, qui a été établi au IVe siècle par l'empereur Constantin, fils d'une mère chrétienne, lorsqu'il a été victorieux, par le miracle de la croix dans le ciel ("avec ce signe tu gagneras"), dans la bataille contre le Magencio.

Le 25 décembre est donc une date conventionnelle, établie par l'Église au début de l’IVe siècle pour coïncider avec les fêtes païennes de Mithra ou du Soleil invaincu. À partir de l'année 315, lorsque Constantin a déclaré le christianisme officiel, les premiers symboles chrétiens ont commencé à apparaître sur les pièces de monnaie. C'est probablement à cette époque que se déroulent la transition et les institutions de la te de Noël, le 25 décembre. Le message de la croix dans la célèbre vision de Constantin, par laquelle il a légalisé le christianisme, signifiait la prédominance du Christ sur le Soleil : le Christ est le vrai et puissant Dieu. Le nouveau soleil. ☀️ 🙏

Jésus-Christ : le mystère du siècle

Vous l’aurez compris, Jésus serait né à Nazareth et il a passé toute sa vie à enseigner la parole de Dieu et par-dessus tout s’est sacrifié pour les hommes comme il l’a précédemment annoncé. Même s’il y a beaucoup de mystère qui entoure sa vie en secret, sa mort et sa résurrection nous pouvons quand même dire qu’on dispose désormais d’assez d’élément pouvant nous permettre de disséquer toutes les notions qui entourent la vie et les enseignements de Jésus. De même, il serait opportun que les théologiens accentuent les recherches pour apporter une lucide à toutes les préoccupations des chrétiens que nous sommes.

Désormais, nous voudrions vous proposer de trouver nos médailles religieuses qui ont été mis en ligne pour tous les chrétiens de France. Certaines de nos médailles sont gravées de l'enfant Jésus accompagné de la mère Marie, et vous trouverez également plein d'autres bijoux religieux à petit prix :

jesus-a-bethleem

Laissez un commentaire

N'hésitez pas à partager notre article à vos proches et nous laisser un commentaire, votre avis nous intéresse ! 😇